Un air de printemps, une interview et une toilette sèche…

Ces jeudi 2 et vendredi 3 mars, une charrette a été effectuée en présence d’un petit nombre d’adhérents. Un plus grand nombre d’amis d’André était attendu pour ce samedi. Malheureusement, nous avons dû annuler en dernière minute,  à cause d’une météo hyper pluvieuse.

Le jardin offre déjà quelques floraisons. Un véritable petit air de printemps.

Des dizaines de narcisses sont sur le point de fleurir.

Ils sont accompagnés de jolis hellébores.

Ces jolies vivaces qui regardent vers le sol sont présentes dans beaucoup d’endroits du jardin. Des roses…

Des pourpres ténébreuses…

Les primevères sont bien représentées également…

Comme vous le voyez, c’est déjà très agréable de se balader dans le jardin.

Le jeudi, je suis venue avec mon mari et mes deux filles. On était seuls au jardin.

Mission: construire une toilette sèche pour les bénévoles qui viennent travailler et pour les visiteurs.

On a décidé de la placer dans la partie avant du jardin mais bien camouflée. Là-bas, tout au bout de l’allée latérale. Au delà des sacs de terreau.

Vous voyez? Derrière la haie de lierre à droite.

Voilà l’endroit en question. Bon, il va falloir effectuer un peu de nettoyage-rangement. André, comme quasiment tous les jardiniers du monde, avait un endroit caché où il entassait toutes sortes de choses. Un petit coin verrue.

C’est parti, on commence à déblayer…. Rien ne nous arrête. Nous sommes déterminés.

Ça se vide bien…

Ça y est. On y voit plus clair.

Nous souhaitions placer la toilette tout au fond à droite, en-dessous de l’appentis. Ce ne sera pas possible: la hauteur pour rentrer dans cette partie est trop basse. Je me suis cogné la tête à plusieurs reprises.

Nous choisissons donc de la placer le long de la zone en caillebotis de bambous où grimpe du lierre.

Il y aura pas mal de déchets à évacuer le vendredi.

Maintenant que la zone est dégagée et choisie: la construction peut commencer.

L’assise est posée au sol le jeudi soir.

Le vendredi Sven, le mari de Malo, vient en renfort pour aider Olivier.

Ils construisent les parois. Tiens, Charlotte leur donne un coup de main.

Ça avance vite et bien.

Voilà où nous en sommes en fin de journée vendredi.

La toilette est protégée d’un grand plastique et sera terminée en avril.

Pendant ce temps, vendredi, Isabelle Morand-Hirsch est venue réaliser un petit film-reportage sur le jardin et le travail de l’association. Isabelle a travaillé comme rédactrice en chef à la revue « L’ami des jardin et de la maison ». Elle est aujourd’hui journaliste indépendante et auteure du blog « Hortus focus ».  Elle a passé une grande partie de la journée auprès de nous. Elle a longuement filmé le jardin. Elle nous a mis à l’aise pour effectuer de petites interviews.

Voici Malo qui explique comment elle s’y prend pour tailler les rosiers. Tour cela sous l’air attentif de Patrick.

Nous vous informerons bien entendu de la date de parution de ce reportage.

Nous n’étions pas nombreux; néanmoins nous n’avons pas chômé.  Florence a désherbé le massif à gauche de la cabane. Nous n’avions pas eu le temps de nous y atteler auparavant.

Voici en fin de journée, le résultat de son travail.

Pendant ces charrettes, nous nous octroyons de petites pauses pour papoter. C’est bien agréable.

La convivialité, c’est primordial. C’est dans la continuité de ce qu’André faisait.

A bientôt,

Béné pour l’association des amis d’André Eve.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Un air de printemps, une interview et une toilette sèche…

  1. Malorie Hicorne dit :

    L’avant/après du coin toilette sèche est très parlant!
    Quel plaisir de rencontrer Isabelle à l’occasion de son reportage!
    Et Florence a attaqué un massif auquel nous n’avions pas encore touché, signe que nous avançons bien vers le fond du jardin!
    C’est du beau boulot tout ça!

  2. Bravo à toutes et tous …j’aimerais bien avoir une belle équipe de volontaires comme çà pour m(aider au jardin … quel plaisir !! (bon ici çà ne cours pas le rues) …. bon travail félicitations à tous

  3. Patrick L. dit :

    Voilà un récit réjouissant de cette dernière séance avec « une nouvelle cabane au fond du jardin » , l’œil d’une journaliste de talent et de sa caméra pour parler prochainement de l’Association dans son magazine Horus-Focus, le nettoyage complet d’un massif en fond de jardin, la taille des rosiers avance, l’albizia mort dégagé de l’enchevêtrement de 2 rosiers lianes dont un bien mal en point…. C’est très encourageant, mais – car il y a un « mais » – il reste encore beaucoup de choses à faire que je n’ose pas énumérer ! Mais, on va y arriver ! sûr.

  4. Marty dit :

    Bravo pour tout travail de nettoyage des massifs, taille des rosiers et les WC magnifiques. Vous êtes toutes et tous des champions. Le Jardin est dzns sa phase de renaissance…c’est Beau et plus « lisible »Grosses bises d’encouragement. N’oubliez pas de nous prévenir pour le reportage d’Isabelle sur Hortus Focus.

  5. patricia dit :

    Ce petit coin était finalement assez grand une fois nettoyé et c’était l’endroit idéal pour les toilettes qui seront bien utiles. Je trouve qu’elles sont plutôt jolies en plus. C’est du très beau travail. Je suis contente que le massif près de la cabane soit nettoyé, cela va la mettre davantage en valeur. Bravo !

    • Bėnėdicte Louis dit :

      Tu vois Patou. on avance encore plus loin… Et j’ai pu constater que peu de mauvaises herbes avaient poussé dans les massifs nettoyés en automne. Et ce, grâce au BRF. A bientôt. Béné

  6. Catherine D dit :

    Je vous tire mon chapeau… À une prochaine fois !

  7. Florence dit :

    Quel plaisir de voir le travail accompli, ça motive pour la suite ! C’était une superbe journée. Dommage que le samedi n’aie pas pu suivre mais le week-end a tout de même été positif pour le jardin.

    Au plaisir de vous revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *