Rosier ‘Concours Lépine’

Dans le jardin personnel d’André Eve, ce rosier ne manque pas d’attirer les regards avec ses très grandes roses aux coloris intenses, d’abord jaune vif puis s’ourlant de rose abricoté, évoluant en s’épanouissant, jusqu’à la fanaison tout aussi remarquable!
C’est un rosier buisson de 90 cm de hauteur, qui porte des fleurs de 12 cm de diamètre, aux couleurs chatoyantes! Elles ne sont pas parfumées mais se renouvellent tout au long de la saison.

le rosier ‘Concours Lépine’ en avant-plan et la floraison plumeuse de aesculus parviflora en arrière-plan
Rosier ‘Concours Lépine’ , truffaut-Rateau 2011

Cette création dont les teintes très vives « évoquent un coucher de soleil » est donc pleine de qualités : une très longue et généreuse floraison, une excellente tenue en vase et une bonne résistance aux maladies.

rosa ‘Concours Lépine’
rosa ‘Concours Lépine’, rosier buisson, hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2011, très remontant, non parfumé, très facile de culture

Rajeuni au printemps 2018 par une taille sévère, le rosier a très vite fait de vigoureuses nouvelles pousses. Il se porte au mieux et fleurit généreusement.

rosier ‘Concours Lépine’ en avril 2018 (1 mois après une taille drastique de rajeunissement) dans le jardin personnel d’André Eve

Il se trouve dans un des deux massifs qui ont été remaniés et replantés cette année. Gageons que ses nouveaux compagnons sauront le mettre en valeur! André disait toujours que les vivaces étaient les compagnes idéales pour les roses!

Isabelle, Odile et Patrick, les bénévoles au travail dans le massif du rosier ‘Concours Lépine’ que l’on voit à l’avant-plan
Isabelle, Malorie et Florence vérifient le plan du massif avant plantation des vivaces…
rosa ‘Concours Lépine’, rosier buisson, hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2011, très remontant, non parfumé, très facile de culture
rosa ‘Concours Lépine’, rosier buisson, hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2011, très remontant, non parfumé, très facile de culture
rosa ‘Concours Lépine’, rosier buisson, hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2011, très remontant, non parfumé, très facile de culture
rosa ‘Concours Lépine’ (fanaison)
rosa ‘Concours Lépine’ dans le jardin personnel d’André Eve (photo de juillet 2020)

La prochaine fois, nous pourrons vous le montrer bien entouré avec un coussin de géraniums vivaces à ses pieds et une belle masse de véronica alba derrière lui le feuillage gris des artemisia… Le temps que tout ce petit monde se développe un peu. 😉

Malorie pour l’Association des Amis d’André Eve

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les hémérocalles au jardin personnel d’André Eve

Lors de la dernière charrette, le 2 juillet, beaucoup d’hémérocalles étaient en fleurs…
Des simples, des froufroutantes, des jaunes, des roses, des oranges…
Elles offrent de belles floraisons estivales et même si chaque fleur ne dure qu’un jour, elle est aussitôt remplacée par d’autres fleurs, pendant plusieurs semaines!

hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle et rosier ‘Blue Ice’
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalles ou Lys d’un jour
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0780-001-1024x683.jpg.
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle ou Lys d’un jour (crédit photo Patrick Laforet)
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle pergola sud
hémérocalle ou Lys d’un jour
hémérocalle ou Lys d’un jour
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rosier ‘Red Parfum’, une obtention d’André Eve

Voici une création d’André Eve qui porte vraiment bien son nom: ‘Red Parfum’ est un rosier grimpant à fleurs rouges divinement parfumées!
Des roses de 9 cm, d’un beau rouge grenat, rouge profond, rouge passion, rouge gourmand et velouté… pas criard du tout!
Il est bien remontant et facile à cultiver, avec une bonne résistance aux maladies.

Rosa ‘Red Parfum’, rosier grimpant (350 cm et +), Hybride moderne, Obtenteur: André Eve 1972, très remontant, parfumé***, bonne résistance aux maladies, très rustique (-20°)

Dans son jardin personnel, André Eve l’a très judicieusement planté au pied d’un cornus variegata controversa. Il est absolument somptueux dans le feuillage panaché, avec une clématite violet foncé.
A l’ombre légère, son coloris somptueux est parfaitement mis en valeur…

rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Red Parfum’, des roses de 9 cm de diamètre
rosa ‘Red Parfum’

Malorie, pour l’Association des Amis d’André Eve

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Beautés de juillet

millepertuis
millepertuis
persicaria bistorta, aegopodium variegata, ophiopogon nigrescens
monarde
Romneya coulteri
Romneya coulteri
lysimachia clethroides devant un bel hydrangea quercifolia
lysimachia clethroides
hydrangea quercifolia
Albizia
albizia
althaea cannabina et aeculus parviflora
aesulus parviflora (marronnier nain)
aesulus parviflora (marronnier nain)
althaea cannabina
clématis
agapanthe
clématis
cynorrhodons de rosa acicularis
jeux de feuillages
au bord du bassin, rosier ‘Excentrique’, Rosier Buisson – Hybride moderne – Eve par j. rateau – 2011
rosier ‘Excentrique’ Rosier Buisson – Hybride moderne – Eve par j. rateau – 2011
au loin, le rosier ‘Etude’ est le point de mire du jardin en juillet!
Au centre, marronnier nain (aesculus parviflora). A droite, rosier ‘Etude’ et macleaya cordata
le rosier ‘Concours Lépine’ en avant-plan et la floraison plumeuse de aesculus parviflora en arrière-plan
rosier ‘Etude’ et macleaya cordata
rosier ‘Etude’
Rosa ‘Red Parfum’
rosa ‘Sparrieschoop’, hybride moderne, Kordes
rosa ‘Castor’
rosa ‘Stellata mirifica’, Hesperhodos (avant 1916)
hémérocalle et rosier ‘Blue Eyes’
rosier ‘Rhapsody in Blue’, Frantasia, Edirose
rosa ‘Natalie’ Polyantha, Hemeray-Aubert, 1960
rosier ‘Mutabilis’
au centre, Strobilanthes pentstemonoides (rankanensis)
Strobilanthes pentstemonoides (rankanensis)
à gauche, Strobilanthes pentstemonoides (rankanensis) et à droite, phlomis russeliana

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Charrette de juillet : plantation de 2 massifs

Dans le jardin personnel d’André Eve, deux grands massifs nous menaient la vie dure! Envahis de semis spontanés et de plantes traçantes, ils semblaient échevelés, indisciplinés, toujours flous… Adieu jolies bordures de vivaces chères à André, Adieu les rosiers qui étouffaient… Malgré les nombreuses interventions des bénévoles pour arranger tout ça, nous n’en venions pas à bout!
Aussi, nous avions pris la décision radicale de vider les massifs (sauf les rosiers) pour repartir de zéro…

L’hiver dernier, les massifs ont donc été entièrement nettoyés avec la ferme intention de replanter en avril afin que le jardin soit au top pour les visiteurs… Mais c’était sans compter sur le confinement et la fermeture des frontières qui freineraient sérieusement le travail des bénévoles! Les massifs sont restés « nus »…

Ce jeudi 2 juillet 2020, nous avons organisé une grosse charrette dans le jardin d’André pour y ajouter quelques rosiers et de nombreuses vivaces. Avec Béné, nous étions enfin autorisées à passer la frontière et nous avons retrouvé au jardin près d’une dizaine de bénévoles motivés et enthousiastes!
La matinée a été consacrée à la disposition des plantes dans leur godet selon un plan bien étudié.

Concertation quant à la disposition des plantes et au modus opérandi entre Didier, Graciane, Rachida et Béné
Florence, Béné, Rachida et Isabelle
Didier
Béné, Florence et Rachida
Isabelle, Odile, Baptiste, Graciane et Rachida
Isabelle, Odile et Patrick, les bénévoles au travail dans le massif du rosier ‘Concours Lépine’ que l’on voit à l’avant-plan
Isabelle en repérage des plantes …
Malorie montre à Isabelle sur le plan les emplacements prévus…
Florence en train de disposer des godets dans le massif
Une vue d’un des massifs avec les godets pré-disposés… Tout le monde s’active !
On apporte quelques modifications par rapport au plan pour tenir compte du futur encombrement des plantes, de la couleur de leur floraison par rapport à leurs voisines – Toutes les plantes commandées n’ont pas été livrées et certaines sont des cultivars différents… il faut donc s’adapter
Le deuxième massif, plus à l’ombre avec les godets disséminés avant leurs plantations définitives….
Rachida ameublit le sol à la grelinette
Odile, Isabelle, Patrick et Baptiste
Echange de points de vues collégial entre les bénévoles ici avec Malorie, Graciane, Didier, Rachida et Florence

Après un pantagruélique pique-nique dans le jardin, nous nous sommes tous activés pour planter tout ce petit monde aux emplacements préalablement convenus.
Grâce à l’implication de tous les bénévoles présents, les plantations ont été bouclées en une seule journée! Merci à Isabelle, Didier, Graciane, Rachida, Odile, Florence, Patrick, Bénédicte, Béné, Malo et Baptiste notre vaillant « service civique ».

Ça y est… pendant l’après-midi, chacun dans son coin plante à revers de bras (ici Didier, Florence, Odile et Baptiste.
Vue du premier massif après plantation mais avant arrosage copieux d’après plantation et apport d’un paillage de fibres de peupliers pour réduire les futurs besoins en eau des plantes….
En pleine discussion avec mon amie Béné….
Graciane et Didier
Les caisses de vivaces se vident, les massifs se remplissent!
Pendant que les plantations continuent dans le massif du fond, commence l’arrosage post-plantation du massif au premier plan où il est prévu d’ajouter prochainement 2 rosiers qui n’ont pas été livrés…
Odile
le massif de l’érable est fini. Reste à étaler le paillage
Dans ce massif, il ne manque plus que 2 rosiers que nous devons replanter : ‘Charles de Mills’ et ‘Sandrine’

D’ici quelques semaines, ces massifs auront déjà prit plus d’ampleur, les végétaux se seront installés. Les visiteurs de septembre pourront en admirer l’évolution.
D’autres massifs auront besoin d’être remaniés à l’avenir…

N’hésitez pas à vous inscrire si vous souhaitez rejoindre l’équipe des bénévoles, que ce soit pour ces grosses charrettes ou pour les charrettes cosmétiques estivales!
En effet, des sessions de travail régulières sont organisées en été pour que le jardin reste accueillant. Elles ont lieu un jeudi sur deux. Voici le lien vers l’agenda en ligne pour s’inscrire : https://doodle.com/poll/zcvwbkczk9yuydui

Nous avons aussi besoin de bénévoles pour assurer l’accueil des visiteurs au jardin personnel d’André Eve avec Arthur et Baptiste, les services civiques de l’association.
N’hésitez pas à vous inscrire sur notre doodle : https://doodle.com/poll/bghga2uz5ghnnu6q

Le jardin ouvre encore les vendredis, samedis et dimanches jusqu’au 19 juillet puis du 4 septembre au 27 septembre.
Les heures d’ouverture sont : 10h00-12h00 et 14h00-18h00.
Le tarif d’entrée est de 5 euros. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans et les membres actifs et bienfaiteurs de l’association.
N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez des questions: contact@amisdandreeve.fr

Malorie pour l’Association des Amis d’André Eve

Publié dans Non classé | 4 commentaires