Charrette de novembre…

Mi-novembre, les bénévoles se sont retrouvés au jardin d’André Eve pour un nettoyage d’automne: certaines petites mains se sont attelées à éliminer des pervenches trop envahissantes et des asters qui se s’étaient largement étendus sur plusieurs mètres carrés, deux autres courageux ont arraché de nombreux drageons de rosiers, tandis qu’un troisième limitait un bambou… Le travail ne manquait pas, comme d’habitude.

Ici, près de la serre, le passage était difficile, rendu trop étroit par une grosse souche de bambou. Le bambou envahissait par ailleurs plusieurs rosiers à l’arrière du massif. Il a donc été réduit de 2/3 au moins. Un travail de forçat pour ce pauvre Bernard qui l’a attaqué à la pioche!

Le jardin était encore très séduisant à cette période de l’année avec les feuillages et les graminées. La nouvelle pelouse a vraiment bien poussé.
Au printemps, les bordures seront refaites à la manière du maître et le résultat sera certainement à la hauteur!

Dans les massifs, les feuilles mortes créent une couverture pour les végétaux.

Nos déchets de taille des vivaces fanées sont également laissés sur place en paillage pour protéger et nourrir le sol.

Le chrysanthème ‘Mei Kyo’ est superbe!

De nombreuses belles touffes de cyclamen se sont développées à l’ombre des pergola.

D’autres bénévoles ont taillé le tilleul sur la terrasse près de la maison. Cela n’avait plus été fait depuis 3 ans et cette taille a ramené beaucoup de lumière à la fois dans la véranda de Mme Eve et dans les massifs voisins. Tout le monde s’en réjoui!
Le broyat obtenu ne sera pas perdu. Il sera étendu dans les massifs.

Maintenant, on a tout l’hiver pour reprendre des forces avant la prochaine charrette, prévue en janvier 2019…

Publié dans Charrette | Laisser un commentaire

Les amoureux des bancs publics…

C’était mi-novembre… Superbe temps automnal. Le soleil était au rendez-vous pour magnifier les couleurs des feuilles dans une palette de couleurs allant du jaune d’or au marron en passant par les différents tons mordorés, bruns et chocolat. On ne pensait pas avoir de si belles couleurs après cette terrible sécheresse où on a vu des feuilles roussies qui tombaient.

Deux bénévoles très impliqués dans les charrettes ont amené au jardin la fameuse brouette (voir l’article précédent) et ils ont aussi déposé sur la terrasse le banc qu’ils ont merveilleusement remis en état! Nous n’avions trouvé, au fond du jardin d’André, que les deux lourds pieds en fonte,… Et voyez donc ça! Ce banc n’est-il pas superbe?

Le vieux banc retapé par Jean-Claude, un bénévole de l’Association des Amis d’André Eve

Au printemps dernier, déjà, Jean-Claude avait remis en état cet autre banc aux planches jadis vermoulues. Il a bien servi toute la saison pour les nombreux visiteurs et les bénévoles qui avaient envie de se poser un instant pour contempler le jardin.

le vieux banc a été restauré par Jean-Claude et Rachida

Mi-novembre donc, nos deux amis ont encore emporté du travail chez eux au cas où ils s’ennuieraient pendant la mauvaise saison: cette fois, ils vont restaurer le banc, le fauteuil et la table qui ornent habituellement la terrasse pavée à l’entrée du jardin! 
Déjà, charger dans leur remorque ce mobilier de jardin en fonte, ça n’a pas été de tout repos! Ça pèse un âne mort! Ça été aussi sportif de les en descendre! Ouf! A ne pas recommencer trop souvent.

Comme disait avec humour Rachida, ce mobilier va très bien dans leur jardin, en attendant d’être démonté pour nettoyage… Il ne faut pas qu’elle s’y attache!

On a hâte de voir le résultat après restauration! Qu’est-ce qu’on sera bien installés sur la terrasse pour nos pique-niques lors des charrettes!

Publié dans Non classé | 4 commentaires

L’extraordinaire Karma d’une brouette

Il était (non pas une fois) une association de bénévoles dont certains venaient de loin et qui œuvrait dans un paradis pour lui redonner tout son lustre. Un jour, une des bénévoles se mit en quête d’une brouette spéciale, car pour arriver à l’entrée de cet Eden terrestre il fallait franchir un étroit passage.

Cette personne a une amie qui vit aussi dans un paradis d’une contrée proche. Elle lui parla de sa quête. Quelle ne fut pas sa surprise d’entendre sa réponse: «j’ai ce qu’il te faut, mais tu devras demander l’aide du magicien. Cette brouette, qui a vécu toute sa vie ici, a appartenu à mon papa et a subit un accident au cours de sa longue vie de labeur».

Après un petit coup de baguette magique, l’heureuse brouette franchit l’étroit passage qui mène à son nouveau paradis. Elle y vivra heureuse parmi les roses, à aider les bénévoles qui constituent une petite armée de personnes toutes très sympathiques et toutes atteintes par le virus de la ‘’chose verte’’.

Cette amie n’est autre que Francia Thauvin. La brouette a débuté sa vie avec son papa dans des champs de roses. C’est dire qu’elle ne sera guère dépaysée : les roses, elle n’a connu que cela.

Venir dans le paradis du jardinier des roses pour apporter son aide et son expérience, jamais elle n’avait rêvé d’une telle promotion.

la brouette de chez Francia Thauvin, retapée par le magicien Jean-Claude pour une belle retraite active au jardin d’André Eve.  Merci aussi à Rachida pour cette chouette histoire! 😉

Une bénévole

Publié dans Non classé | 6 commentaires

Assemblée Générale 2018 de l’Association

C’est avec grand plaisir que les Amis d’André Ève se sont retrouvés ce 16 novembre 2018 lors de leur Assemblée Générale annuelle pour une soirée d’échanges et de convivialité.

La partie formelle nous a permis de faire le point sur l’année 2018 particulièrement riche tant côté jardinage qu’archivage mais aussi un nombre record de visiteurs grâce à plus de 40 jours d’ouverture du jardin,…. et plein de projets pour 2019.

Un compte rendu sera prochainement édité pour vous donner plus de détails….

Puis la soirée s’est prolongée autour d’un buffet à victuailles partagées et agrémentée d’un intermède musical offert par Igor et Tamara Drigatsch, amis d’André Eve qui nous ont fait (re)découvrir ces chants russes qu’André aimait tant.

La vidéo ci-dessous restitue 2 des chants russes de ce mini récital (avec l’accord de Tamara pour la publier sur le blog et la page Facebook de l’association).


Publié dans Non classé | Un commentaire

L’élargissement des allées, un chantier d’envergure!

Ce week-end, une charrette très importante avait lieu au jardin personnel d’André Eve. Avec ma complice Béné, nous sommes arrivées dès le jeudi car une tâche difficile attendait le ‘comité technique jardin’ avant l’arrivée des bénévoles du vendredi: tracer les nouveaux contours des massifs pour préparer l’élargissement de toutes les petites allées engazonnées.
En effet, souvent trop étroits, les sentiers ne facilitaient pas le cheminement des passionnés venus cet été encore pour admirer les couleurs des roses et s’enivrer de leurs parfums…
Nous avons donc réalisé le marquage à la bombe fluo…

marquage à la bombe de peinture fluo des nouvelles limites des allées engazonnées

marquage des nouvelles limites des allées engazonnées

C’était donc une charrette de grande envergure et particulièrement importante. Un chantier capital pour ce jardin qui accueille à nouveau de nombreux visiteurs grâce à l’Association des Amis d’André Eve qui oeuvre pour l’ouvrir à la visite.

D’ailleurs, ce projet d’élargissement des allées avait été discuté de longue date, échanges et débats ont eu lieu lors de nos conseils d’administrations et lors des charrettes, pour établir ensemble la meilleure façon de procéder, examiner les documents d’archives montrant des photos du jardin, planifier les interventions, etc.
Le but étant évidemment de faciliter le cheminement des visiteurs sans dénaturer le jardin et en restant fidèles à la philosophie du jardinier qui l’a créé.
Ainsi, les courbes existantes sont scrupuleusement conservées, simplement reculées, parfois de 10 cm, parfois de 30 cm selon les endroits, car nous sommes forcément dépendants de la présence de rosiers qui ne seront pas déplacés.
Dès le début 2018 on a programmé les travaux pour cet automne.  Et nous y voilà!

Jardin personnel d’André Eve, élargissement des allées

Eve, Rachida et Béné arrosent les plantes déplacées

Florence modifie une bordure, et Aline, à l’ombre de l’if, s’attaque à l’aegopode!

 

Dans le jardin d’André Eve, élargissement de allées engazonnées

 

 

La charrette de ce week-end a par ailleurs permis de diviser les vivaces de bordure et de les discipliner par la même occasion.  André Eve accordait une importance toute particulière à ses bordures de vivaces, plantées en belles masses juxtaposées, pour faire briller ses roses sublimes et souligner les pelouses toujours impeccables. Nous mettons un point d’honneur à respecter cela depuis que l’association a repris le jardin au décès d’André et l’action de ce week-end a vraiment aidé à remettre de l’ordre dans certaines bordures à l’allure un peu négligée.

a cet endroit, l’allée faisait à peine 50 cm de large…

Alain, une nouvelle recrue très efficace et évidemment, très sympathique!

Eliane et son mari, Alain, deux sympathiques nouvelles recrues pour nos charrettes!

Arnaud, le président de l’Association des Amis d’André Eve, au travail dans le jardin.

 

Très étroit ce sentier… Difficile de ne pas s’y tordre la cheville!

 

 

La fine équipe du samedi…

Dans la joie et la bonne humeur toujours, les bénévoles n’ont pas ménagé leurs efforts pour reculer les limites des multiples massifs jusqu’aux lignes que nous avions tracées. Déplanter les vivaces, les diviser, les démêler si nécessaire, leur faire une place juste un peu plus en arrière plan, en supprimant parfois une pulmonaire ou un brunnera qui se ressèment absolument partout, puis replanter, arroser…
Il a même fallu sortir de terre la souche de certains miscanthus pour réduire leur encombrement, arracher les nombreux rejets du rosier ‘Charles de Mills’, enlever quelques romneya aux racines tellement profondes, placer quantité de vivaces en jauge dans le potager…
Vous pouvez me croire sur parole, ce fut un travail de Titans!   Les bêches et fourche-bêches n’ont pas chômé! (sauf pendant que nous nous récompensions des efforts fournis en mangeant le délicieux pique-nique!)
Nous avons presque fini à temps… presque! Rachida et Jean-Claude ont repris le chemin du jardin ce lundi matin pour venir terminer les deux dernières allées, près de la cabane. Ouf!

Rachida a pu repiquer les très belles heuchères que la pépinière Delabroye a offert pour le jardin afin d’enrichir la collection qu’André avait déjà rassemblée.

C’est qu’il était indispensable de finir dans les délais car, dès ce lundi, des professionnels sont intervenus pour élargir les allées et ressemer les gazons! Ils ont passé le motoculteur sur toutes les allées jusqu’au milieu du jardin, nivelé, semé et roulé le gazon.

Avec l’arrosage automatique installé il y a quelques mois, pelouse et vivaces couvre-sol vont bien vite prendre leur place et je suis prête à parier que les centaines de visiteurs de 2019 fouleront du pied des allées magnifiques servant d’écrin aux floraisons.
Il nous faudra publier des photos « Avant/après » pour vous faire admirer le résultat!

Malorie pour l’Association des Amis d’André Eve

 

Publié dans Non classé | 9 commentaires