Charrette de Mai: Soleil et pluie

Vendredi, Soleil!

Dans la fraîcheur matinale, les petites mains commencent à désherber les parterres qui longent le sentier, sous la pergola de droite… Voilà à quoi on s’attaquait au petit matin:


On y découvre des trésors cachés, Béné divise les heuchères pour les rajeunir, on amende, on paille… Certaines envahissantes se sont étalées jusque dans les allées et limiter l’aegopodium, les pervenches ou le geum sauvage n’est pas une mince affaire!
Au fil des heures, le soleil apparaît et nous chauffe bien le dos!  Jusque 26°! Quel plaisir!
En fin de journée, on ratisse le chemin…

Eve, une nouvelle bénévole, ratisse le chemin

Et le voilà métamorphosé par le travail des bénévoles!

pergola de droite nettoyée

Le sentir sous la pergola de gauche n’a hélas pas pu être si bien pomponné car nous étions trop peu nombreux mais il a néanmoins belle allure. Son petit côté sauvage ne manque pas de charme après tout!
Les jeux de feuillages sont intéressants, entre hostas, fougères, heuchères, géraniums…
Du temps d’André, ces allées étaient impeccables et les chemin couverts de sciure de bois mais il ne nous sera pas possible de les refaire à l’identique cette année, de même qu’il nous faudra envisager sérieusement le remplacement des rondins de bouleau qui tombent en miettes…
Une chose après l’autre!

Admirez donc ces deux très beaux hostas, heureusement épargnés par les baveux, sans vous attarder sur les adventices tout autour…

hosta ‘Touch of class’ et ‘First Frost’

Didier, lui, s’attelle à la réfection du chemin de traverse dont les dalles se déchaussent dangereusement. Il les soulève une à une, les remet parfaitement en place et comble les joints… Florence lui tient compagnie en taillant les rosiers et en domptant quelques envahissantes dans les parages.

Voyez le beau travail!

Patrick redresse la remarquable pivoine arbustive pour permettre aux visiteurs de passer par cette autre allée…

Dans l’après-midi, Dominique tond la pelouse récemment rénovée, puis passe le rouleau et cela change du tout au tout le visage du jardin!

Il nous faut remercier Claude, un ami d’André, qui est venu très régulièrement arroser les semis ces dernières semaines. La pelouse a bien poussé!

 

La journaliste Isabelle Morand-Hirsch était là, avec sa stagiaire, pour réaliser un reportage sur le travail des bénévoles de l’Association en vue de la prochaine ouverture du jardin.
A midi, on ne rate pas une occasion de « trinquer » au soleil! 😉

Isabelle et sa stagiaire, avec les 7 bénévoles du jour: Eve, Béné, Didier, Patrick, Dominique, Florence et… moi, Malorie, derrière le viseur!

Après le repas, Catherine rejoint l’équipe du jour pour bosser au désherbage des massifs: deux petites mains de plus, ça compte! Quelle formidable aubaine!

Catherine, Béné et Florence

Samedi… Grisaille et pluies! 🙁
Mais courageux, nous travaillons quand même!

Tous les déchets végétaux sont évacués à la déchetterie.
Les filles désherbent, amendent et paillent les massifs nettoyés la veille, et plantent une quarantaine de vivaces pour combler des trous dans certains parterres.

Ces heuchera ‘Mint Frost’ remplacent celles plantées par André exactement à cet endroit et qui ont disparu.

Pendant que les hommes du jour se transforment en véritables forçats pour tronçonner et évacuer les troncs de l’albizzia mort…

Il n’a fallu que les pousser un peu, les troncs sont presque tombés tout seuls… (photo de Patou)

Pierre-Adrien, mission tronçonneuse!

Pierre Adrien en pleine épreuve de force!

Gilles, l’autre forçat!

L’albizzia disparu, le massif est réorganisé avec un poteau pour soutenir le rosier liane. Et autour, ça bavarde au lieu de continuer à travailler! mdr

Béné, Patou, Pierre-Adrien et Gilles

Le massif après la disparition de l’albizzia ! Ça change…

L’après-midi, avec l’aide de Patrick, je répertorie un maximum de rosiers sur mon plan du jardin et j’en profites pour réécrire lisiblement les étiquettes aux pieds des plantes.


Patou passe voir où on en est…

Patou et Malo

Il reste pas mal de rosiers dont on ne connaît pas les noms et nous allons avoir besoin de l’aide de grands connaisseurs pour les identifier avec certitude afin de compléter le listing et perfectionner notre étiquetage au jardin (obtenteur, date de création, etc.).

Voilà le travail effectué en deux journées dans le jardin d’André Eve! On a bien avancé et le jardin peut sans rougir vous accueillir lors des prochaines visites!
En attendant, dès demain, je vous fait faire une visite en images dans un second article!

 

Si vous souhaitez visiter le jardin, réservez vos places pour les prochaines visites guidées!
Via l’association, par mail à  contact@amisdandreeve.fr   ou par téléphone : 06 20 07 55 13
ou via l’office du tourisme de Pithiviers : 02.38.30.50.02 ou accueil@tourisme-pithiviers.fr

Malorie pour l’Association des Amis d’André Eve

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Charrette de Mai: Soleil et pluie

  1. sophie dit :

    Quel travail effectué! Ca a bien avancé depuis la dernière fois!
    Avec la pluie tombée ce week end, les dernières plantations vont bien s’installées et le gazon pousser convenablement.
    Bravo pour toutes ces avancées!

  2. Patrick L dit :

    Je crois que nous pouvons être satisfait du travail fait par tous les bénévoles au fil de toutes ces charrettes pour tenter de redonner à ce jardin les atours et la beauté que André parvenait seul à lui donner. Quand on réalise la masse de travail accompli par toutes nos mains réunies, on se demande comment cet homme seul pouvait faire, même en étant quotidiennement dans son jardin. Et il nous reste encore beaucoup à faire pour atteindre le fond du jardin au delà de la cabane…
    Ça nous promet encore de belles rencontres et de belles séances collectives de jardinage pour les mois à venir !

  3. patricia dit :

    Tu as raison Patrick, nous pouvons être fiers du travail accompli par tous et toutes, petites mains et gros bras. Il règne dans le jardin d’André un petit je ne sais quoi de merveilleux, un petit côté magique. Nous aurons dans les mois à venir encore beaucoup à faire et j’espère que d’autres bénévoles viendront. C’est une très belle aventure humaine aussi et il faut le dire nous nous amusons beaucoup.

  4. Florence dit :

    Bel article Malo, impatiente de voir la suite. Tout le monde a bien travaillé et même s’il reste pas mal de choses à faire, ça avance et le jardin pourra ravir tous les visiteurs. Comme toi, Patrick, je me demande comment faisait André Eve pour tenir le jardin seul. C’est colossal !

    A bientôt. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *