Octobre dans le jardin d’André Eve

Tout l’été, l’équipe de bénévoles qui organise les charrettes « cosmétiques » a œuvré pour que le jardin soit le plus beau pour les visiteurs: arracher les mauvaises herbes, supprimer les fleurs fanées, redresser les vivaces qui penchent sur le chemin,…

Et ce week-end, une autre charrette était organisée.
Les bénévoles étaient peu nombreux mais vaillants! Le temps était avec nous et il était agréable de travailler dans les massifs. Ici et là, les vivaces de bordure ont été maîtrisées.
Nous manquons toujours de mains pour venir à bout de la tâche qui nous attend mais on ne se décourage pas pour autant! La bonne humeur était de mise!

un if à tailler, et des bouleaux à faire tomber avant qu’ils ne tombent tout seuls!
à droite, un autre grand if à tailler…
Petit débriefing du vendredi matin avant de commencer la journée!
Aline et Florence, prêtes à se mettre au travail mesdames ?!
Fatima, une de nos plus fidèles bénévoles, n’a pas ménagé sa peine!
Florence, une autre très fidèle bénévole, qui dompte les vivaces à merveille!

La bonne nouvelle, c’est que grâce à un don généreux de Dior, nous allons pouvoir embaucher des jardiniers pour réaliser quelques gros travaux indispensables: abattre les deux bouleaux morts à l’entrée du jardin et tailler les ifs, supprimer un gros noisetier au fond du jardin, rajeunir les vieux lilas au feuillage panaché dans le sous-bois, construire un nouveau compost, arracher des sureaux, érables, cornus et autres, issus de semis spontanés ou de drageons…
Il a fallu établir la liste détaillée des choses que nous pouvions leur déléguer pour les prochains mois.

un if à tailler et deux troncs de bouleau à supprimer avant qu’ils ne tombent tout seuls!
les vieux lilas drageonnent. Nous allons pouvoir couper les vieux troncs pour rajeunir les arbustes

Mais malgré tout le travail à abattre, on n’a pas oublié de contempler le jardin, magnifié par les couleurs d’automne et les cynorhodons des rosiers!

les bénévoles du vendredi comptaient dans leurs rangs Patrick, Eve et Rachida,
Olivier a terminé la pergola qui attendait toujours quelques barres transversales.
les cynorhodons, petites perles rouges qui illuminent l’automne et l’hiver au jardin!
l’if au coin de la cabane est taillé
vaporeuse fructification des clématites.

Grâce à la générosité de l’entreprise Rose Anciennes André Eve, nous avons déjà pu replanter certains rosiers comme par exemple ‘Gardenia’ qui ourlait jadis la toit de la mythique cabane!

à gauche de la cabane, le jeune rosier ‘Gardenia’ grimpa déjà bien!

Lors d’une visite au jardin, l’équipe de Dior nous a offert un rosier ‘Jardin de Granville’ qui a été planté par les bénévoles en juillet.
Ce rosier a été sélectionné par la maison Dior pour sa beauté, sa santé et bien sûr, son parfum délicat!

Les jeunes rosiers ‘Président de Sèze’ et ‘Jardin de Granville’ ont aussi trouvé une place au jardin…

Au fond du jardin, certains massifs devront être entièrement remaniés. Les choses se corsent un peu : bambous et asters ont envahis parfois 2 ou 3 mètres carrés! Ça fait carrément fouillis!

A droite, le marronnier nain en habits d’automne…

Mais partout, où que l’on regarde dans ce jardin, et quelle que soit la saison, il y a des merveilles à découvrir, des mariages de plantes sublimes, des fleurs, des fruits, …

à droite, l’aegopodium a été maîtrisé pour laisser de la place à une belle touffe d’ophiopogon noir!
quelques heures avant, ce coin ressemblait à ça! Ah! André, tu aimais tant l’aegopodium que tu maîtrisais quotidiennement… Mais nous maintenant, on en bave!

Certains rosiers se font envahir par des vivaces trop entreprenantes comme ici, ‘Castor’, pris au piège d’une persicaria campanulata qui rivalise même avec l’aegopodium, c’est tout dire! L’ophiopogon a presque disparu dessous!

ici, le rosier ‘Castor’ a été sauvé des griffes d’une persicaria campanulata. Merci Olivier!
Sacha aussi a bien bossé! Un jeune homme efficace! On a besoin d’assurer la relève! 😉
les belles graminées aux plumets légers qui captent les rayons du soleil

On n’a pas chômé ce week-end mais croyez-moi, on a aussi beaucoup bavardé, on a ri, on a bien mangé,… La convivialité est toujours de mise dans ce jardin, comme elle l’était du temps d’André!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Octobre dans le jardin d’André Eve

  1. Hélène dit :

    Magnifique jardin, belle convivialité ! Bravo à tous les bénévoles ! J’irais très volontiers vous donner un coup de main si j’habitais plus près.

    • Malorie Hicorne dit :

      Dommage, ce serait chouette de se rencontrer et d’avoir des bras en plus pour rendre sa beauté au jardin! 😉
      Merci de votre soutien!

  2. Super équipe pour un super jardin !!
    Bravo pour ce que vous faites.
    c’est aussi une aubaine que vous ayez touché un généreux donateur cela va faire avancer les choses ….

    • Malorie Hicorne dit :

      Oh oui, c’est vraiment formidable pour le jardin et pour l’Association. Cela va soulager les bénévoles de plusieurs tâches difficiles!

  3. Geli dit :

    Bonjour,

    Avec quel plaisir j’irai également desherber … trop loin malheureusement !

  4. sophie dit :

    Quel joli article!
    La petite famille reviendra au printemps, c’est certain!
    Merci pour cette belle journée, qui m’a remis du baume au coeur.
    Bisous et à bientôt!

  5. Fatima dit :

    Ce fut une belle journée comme d’habitude ! Tellement plaisant de travailler dans un si beau jardin ; on ne voit pas le temps passer …

  6. PHILIPPE dit :

    Bravo aux bénévoles ! Le jardin est superbe !
    Et quelle chance de pouvoir faire appel à de « gros bras » pour les gros travaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.