Les 3 et 4 novembre 2017, dernière charrette de l’année !

…mais quelle charrette !

Je n’ai pas pu participer à cette dernière charrette n’étant pas disponible, mais je n’ai pu m’empêcher samedi matin de venir faire un petit tour pour voir les forçats du jardin à l’œuvre, les encourager et prendre quelques photos et vidéo pour témoigner de leurs engagements et du travail qu’ils ont produit… Chapeau bas à toutes et à tous !

Le beau temps était de la partie, une aubaine pour ce début novembre, ce qui a contribué sans nul doute à booster les bénévoles qui ont abattu (c’est le cas de dire) un travail énorme !
Vendredi, ils étaient une dizaine : Merci à Aline S., Aline N., Florence, Rachida, Eve, Paul, Christiane, Sandra, aux deux alsaciens Pierre et Gaby venus tout spécialement.
Samedi ils n’étaient plus que 5 : Aline S., Aline N, Paul, Christiane ainsi que Pierre-Adrien venu avec son utilitaire pour évacuer quantité de déchets…

Au programme de ces deux jours…

Bûcheronnage, élagage, défrichage, élimination de gros déchets, pour dégager la partie « sous-bois » à l’arrière de la cabane jusqu’au fond du jardin, redonner de la lumière au gros tas de compost et au potager complètement envahis par les lianes des rosiers sarmenteux laissés trop longtemps à l’abandon.
Parallèlement, dégager le mur sud notamment sous les pergolas en vue de sa restauration prévue par le voisin.
Redonner de la clarté au salon d’Yvonne EVE, dégager le bassin à poissons…. nettoyer quelques massifs,….

Vidéo : Ils ont encore fait un travail de titan en 2 jours. Tronçonneuses et broyeurs ont été mis en batterie pour réduire tous les déchets végétaux….

Le tas de compost respire enfin !

Le coin du compost avant  (du temps d’André), devenu trop ombragé

L’élagage de l’if tout au fond du jardin a permis de redonner du soleil au compost qui pourra recevoir les pluies, ce qui devrait lui redonner vie (vers, bactéries, etc…. ).
Les branches qui ont été retirées dans la partie basse de l’arbre ne dénature pas sa forme vue depuis le jardin et vue de l’hôpital  Tous les déchets d’ifs ont été broyés (le broyeur de Rachida a fait des miracles!). Il y a 3 poubelles de broyats d’ifs qui seront à épandre dans des allées sous les pergolas.

Le tas de compost dégagé de la végétation environnante…à restructurer et à reconstituer

Le potager va pourvoir renaître !

Les rosiers dont les lianes étouffaient complètement le potager (première photo ci-dessous) ont été rabattus sévèrement pour le dégager entièrement.

Le potager tel qu’il était envahi par les rosiers lianes en mai 2017

Tous les carrés sont dégagés mais devront être refaits entièrement, les rondins comme les caillebotis sont pour la plupart pourris. Les poiriers en palmette ayant été trop longtemps étouffés, privés d’air et de lumière, sont morts (sauf un peut-être ?) et devront être remplacés.
La clôture entre le potager et le coin compost sera à remplacer lors d’une charrette hivernale, en utilisant un matériau capable de supporter les rosiers lianes rabattus.
Pour l’instant, le broyât d’If a été stocké dans l’un des carrés du potager tandis que les nombreuses branches des rosiers ont été  broyées et évacuées en déchetterie.

Le potager dégagé lors de cette charrette….

Le potager tel qu’il était quand André s’en occupait…modèle à reproduire ! il y a du taf !!!!

Le Petit Bois :

Un gros sureau spontané , un érable sauvage ont été arrachés, beaucoup de rejets supprimés. Des pavés qui délimitaient les espaces ont même été retrouvés. Soit on y plantera des couvre-sol pour recréer les massifs, soit on couvrira simplement de BRF… à voir ?

Il en reste encore beaucoup à éclaircir  !

Autour de la cabane

Gaby est intervenue pour nettoyer les vivaces et dompter notamment certains asters qui mettaient en danger des rosiers notamment.

Préparation du mur sud qui doit être rénové cet hiver…

Aline s’y est collée pour faciliter l’accès au maçon qui doit venir restaurer le mur en espérant que les plantes en pâtiront le moins possible. Il faudra demander au maçon de prévoir des bâches de protection pour que les plantes ne soient pas brûlées par les projections de ciment.

Massif « Rosalita »…

A droite, au début du jardin, Aline et Eve ont noté des vivaces qui avaient disparu : Agastache golden jubilé et Rudbeckia fulgura little-gold-star. La partie arrière a été paillée suite aux consignes du comité technique jardin mais pas la partie visible de l’allée centrale pour garder l’idée de fidélité aux principes d’André.

Et côté bassin….

Le figuier à gauche a été sévèrement élagué ainsi que les bambous suite à une demande répétée de Yvonne qui trouvait qu’ils assombrissaient trop son salon. Le très gros buis entièrement dévasté par la pyrale à été supprimé. Aussi, le mur mitoyen parait-il bien vide!

La vie dans le bassin, trop longtemps privé de lumière et d’oxygène, a disparu, les poissons sont à priori tous morts. Tous les feuillages de la végétation environnante ont créé ces dernières années beaucoup de vase qui participe à l’asphyxie de la flore et de la faune aquatiques.
Le bassin devra être vidé et nettoyé entièrement – la vase pourra rejoindre le tas de compost – avant d’être réaménagé, replanté de plantes aquatiques et repeuplé de poissons.

Il reste beaucoup-beaucoup à faire !

  • Structurer le tas de compost (cases de compost d’âges différents – mûr, moyen, jeune,…)
  • Reconstituer le potager selon modèle (voir photo ci-dessus)
  • Refaire une clôture séparant le coin compost et le potager capable de supporter des lianes palissées.
  • Réhabiliter la flore et la faune dans un bassin propre…
  • Remplacer les rondins de bouleaux des allées sous les pergolas
  • Epandre de la sciures de bois sur les allées des pergolas + broyas d’If
  • Epandre les broyats (BRF) faits pendant cette dernière charrette dans divers massifs
  • Finir de nettoyer et aérer le petit bois et les rosiers à l’arrière de la cabane
  • Re-végétaliser le toit de la cabane…. (les plantes stockées au potager sont HS)
  •  …
  •  …
  •  …
  • Et la prochaine charrette en janvier sera dédiée principalement aux rosiers lianes et rosiers grimpants qui courent sur les pergolas…., au nettoyage des massifs et à tout ce qui pourra et devra être fait…

Nous aurons besoin de toutes et tous,
des petites mains comme des gros bras !

A noter dans votre agenda 2018

Les prochaines charrettes sont programmées pour le premier trimestre 2018

  • Le 2ème WE de janvier : Vendredi 12 et samedi 13 janvier 2018 (Taille des rosiers lianes et amendement)
  • Le 2ème WE de février : Vendredi 9 et samedi 10 février 2018 (Taille des rosiers lianes et amendement)
  • Le 2ème WE de mars : Vendredi 9 et samedi 10 mars 2018

Si vous êtes adhérent de notre association et que vous avez envie de nous rejoindre, inscrivez-vous prenant contact nous ici

Merci à tous pour votre aide et votre soutien!
A bientôt au jardin…

Patrick, pour l’Association des Amis d’André Eve
Merci à Sandra pour son mail qui m’a aidé dans la rédaction de cet article


Ce contenu a été publié dans Charrette. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les 3 et 4 novembre 2017, dernière charrette de l’année !

  1. patricia dit :

    C’est incroyable tout le travail accompli lors de la dernière charrette. Bravo ! on se retrouve en janvier pour préparer la belle saison dans le jardin d’André Eve. Bises

  2. Florence dit :

    Bravo pour ce compte-rendu très complet Patrick. A bientôt. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *